• Nouveau gouvernement en Italie. Les 18 membres d’un nouveau gouvernement italien, fruit d’une alliance entre le Mouvement 5 étoiles (antisystème) et la Ligue (anti-immigration), ont prêté serment cet après-midi. Le président de la République, Sergio Mattarella, en a validé hier soir la composition, avec à sa tête Giuseppe Conte, un juriste de 53 ans. Paolo Savona, l’économiste eurosceptique dont il avait refusé dimanche la nomination comme ministre des Finances, est nommé aux Affaires européennes.

  • Plainte de l’UE devant l’OMC. La commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, a annoncé que l’Union européenne portait plainte aujourd’hui auprès de l’Organisation mondiale du commerce contre les États-Unis, en raison de leur décision d’augmenter les droits de douane sur l’acier et l’aluminium, et contre la Chine, en raison du « transfert injuste de technologie » à partir d’entreprises européennes implantées dans le pays. « Cela démontre que nous ne choisissons aucun camp », a-t-elle plaidé, appelant au respect des règles du commerce international.

  • Mouvement de contestation au Brésil. Le patron du groupe pétrolier public brésilien Petrobras, Pedro Parente, a présenté sa démission. Ces 10 derniers jours, de nombreux chauffeurs routiers en grève ont bloqué des routes pour protester contre une hausse des prix du pétrole. Le mouvement a provoqué des problèmes d’approvisionnement de produits tels que le carburant, la nourriture ou les médicaments.

  • Fin des « Guignols ». La direction de Canal+ a annoncé au cours d’un comité d’entreprise que son émission « Les Guignols » ne serait pas reconduite à la rentrée de septembre. Diffusée depuis 1988, elle met en scène des marionnettes caricaturant des personnalités et connaissait des audiences en baisse depuis 2015.