7 juin 2018

Ça alors

Des serveurs informatiques sous l’eau

L’entreprise de logiciels Microsoft a annoncé mardi avoir déployé début juin un centre de stockage de données sous-marin au large de l’archipel des Orcades en Écosse. Alimentée par des énergies renouvelables, notamment des turbines marémotrices, cette infrastructure expérimentale comporte 864 serveurs placés dans une coque pressurisée fabriquée par le groupe français Naval Group. Microsoft espère réaliser d’importantes économies d’énergie en utilisant l’eau de mer pour refroidir les machines. Les centres de stockage de données consommaient 1,3 % de l’électricité dans le monde en 2010, selon l’étude du chercheur de l’université californienne de Stanford Jonathan Koomey, et le refroidissement est l’une des principales sources de consommation.