15 juin 2018

C'est leur avis

La plus dure des réformes est passée

L’Assemblée nationale, mercredi, et le Sénat, hier, ont adopté le projet de loi sur la réforme ferroviaire. Les journalistes du quotidien allemand Süddeutsche Zeitung Markus Balser et Leo Klimm y voient un encouragement à entreprendre de nouvelles réformes pour Emmanuel Macron.

« Emmanuel Macron a fait passer facilement la réforme fondamentale sur le réseau ferroviaire français, là où d’autres présidents avaient échoué avant lui. […] La première année du jeune président a été marquée par l’assouplissement du droit du travail et par des allégements fiscaux, surtout pour les plus riches. Ce statut de grand réformateur donne tort au monde entier, qui doute souvent de la capacité du pays à se moderniser, et lui assure une victoire symbolique sur les syndicats des chemins de fer, qui font partie des groupes d’intérêt les plus puissants en France. Qu’ils aient échoué à ce que la population se range de leur côté peut être vu par Macron comme un encouragement à faire d’autres réformes. » Markus Balser et Leo Klimm