15 juin 2018

Ça peut servir

À chaque torchon sa fonction

Vous avez les mains sales et vous les essuyez sur un torchon. Mais êtes-vous certain qu’il est assez propre ? Dans une étude publiée la semaine dernière par la revue de la Société américaine de microbiologie, qui réunit plus de 50 000 scientifiques et professionnels de la santé, des chercheurs de l’université de Maurice, située dans l’île Maurice, affirment avoir détecté des foyers de bactéries sur la moitié des torchons de cuisine utilisés pendant un mois qu’ils ont analysés. 49 % d’entre eux comportaient des coliformes, des entérocoques et des staphylocoques dorés, pouvant entraîner des intoxications ou des infections. Pour éviter cela, les auteurs recommandent d’éviter les « torchons humides » et les « usages multiples » des torchons. Mieux vaut par exemple en réserver un pour la vaisselle, un autre pour les mains et un troisième pour la table. Sans oublier de les changer le plus régulièrement possible, en particulier si vous avez manipulé de la viande crue.