18 juin 2018

Ça alors

Les États-Unis séparent des familles de migrants

Entre le 19 avril et le 31 mai, 1 995 mineurs ont été séparés de leurs parents par la police des frontières alors qu’ils tentaient d’entrer illégalement aux États-Unis en provenance du Mexique, a annoncé vendredi le département américain de la Sécurité intérieure. Ces séparations sont la conséquence d’une politique de « tolérance zéro » pour les immigrants, annoncée le 6 avril par Jeff Sessions, le procureur général des États-Unis, qui dirige le département de la Justice. Elle prévoit des poursuites pénales systématiques pour tous ceux qui franchissent la frontière frauduleusement. Les enfants, ne pouvant pas être envoyés en prison avec leurs parents, sont placés en centre d’hébergement. Cette annonce a provoqué les protestations de plusieurs élus démocrates ce week-end.