• Nouveau président en Colombie. Le candidat de droite Ivan Duque a remporté dimanche le second tour de l’élection présidentielle colombienne avec 54 % des suffrages et succédera le 7 août à Juan Manuel Santos (centre droit). Il s’est engagé à apporter des « rectifications » à l’accord de paix signé en 2016 par ce dernier avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), afin « que les victimes soient au centre du processus, pour garantir vérité, justice et réparation ». Cet accord, qui incluait le désarmement des combattants et une amnistie pour les auteurs des crimes les moins graves, avait mis fin à une guerre civile de 52 ans.

  • Migrants séparés de leurs enfants. Le département américain de la Sécurité intérieure a annoncé mardi avoir séparé 2 342 enfants, placés dans des centres ou des familles d’accueil, de leurs parents ayant traversé illégalement la frontière entre le Mexique et les États-Unis entre le 5 mai et le 9 juin, en application d’une politique de « tolérance zéro » décidée en avril. Face à une contestation croissante au sein du pays, mais aussi à l’étranger, le président américain, Donald Trump, a signé mercredi un décret mettant fin à ces séparations et prévoyant que les enfants de migrants arrêtés soient placés en centres de rétention avec leurs parents.

  • Ultimatum pour Angela Merkel. Le ministre de l’Intérieur allemand, Horst Seehofer, a donné lundi deux semaines à Angela Merkel pour trouver une solution à la crise migratoire au niveau européen, sous peine d’ordonner la fermeture des frontières allemandes aux demandeurs d’asile enregistrés dans un autre pays. Angela Merkel l’a contredit, précisant qu’il n’y aurait aucune fermeture « automatique », même en cas d’échec au niveau européen. Cet ultimatum menace l’alliance nouée entre les deux partis conservateurs qu’ils dirigent, la CSU bavaroise pour Horst Seehofer et la CDU pour Angela Merkel, membres de la coalition gouvernementale avec le parti social-démocrate SPD.

  • Cannabis au Canada. Le Sénat canadien a légalisé mardi la production et la consommation de cannabis à partir de septembre, au lendemain d’un vote similaire à la Chambre des communes. Le ministre des Finances, Bill Morneau, se donne comme objectif de se « débarrasser du marché noir » grâce à des prix de vente peu élevés et escompte des recettes fiscales annuelles de 260 millions d’euros avec une taxe d’un dollar canadien par gramme de cannabis vendu. Le Canada devient ainsi le deuxième pays, après l’Uruguay, à légaliser au niveau national la production et la consommation de cannabis au-delà de l’usage médical qui avait été autorisé en 2001.

  • Accord sur la dette grecque. Les 19 ministres des Finances de la zone euro ont décidé dans la nuit de jeudi à vendredi de mettre fin aux plans d’aide financière accordés à la Grèce depuis 2010 et d’abandonner la mise sous tutelle du pays le 21 août pour lui permettre de se tourner à nouveau vers les marchés financiers. La Grèce a bénéficié de ces plans d’aide pour faire face à des difficultés financières et en échange de la mise en place d’importantes réformes budgétaires.