27 juin 2018

Ça alors

Des drones anti-cocaïne en Colombie

Le gouvernement colombien a annoncé lundi qu’il allait prochainement autoriser l’épandage par drone de glyphosate sur les champs de coca, dont la feuille est l’ingrédient de base de la cocaïne, pour détruire ces cultures. Cette mesure vise à renforcer la lutte contre la production de cette drogue, qui a augmenté de 20 % dans le pays l’an dernier selon le Bureau national de lutte contre la drogue aux États-Unis. En 2015, la Colombie avait interdit l’épandage de glyphosate par hélicoptère en raison des risques pour la population et l’environnement. Selon le président, Juan Manuel Santos, l’usage des drones, qui volent plus bas, rend la pratique moins risquée et la concentration en glyphosate sera inférieure de moitié à celle utilisée avant 2015. La Colombie concentre, selon l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime, près de 70 % de la culture de coca dans le monde.