6 juillet 2018

C’est leur avis

Pas d’impunité sur Internet

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné mardi deux hommes qui avaient harcelé en ligne la journaliste Nadia Daam. Dans Libération, le journaliste Vincent Glad estime que ce procès montre que les communications sur Internet n’échappent pas à la loi.

« Ce procès est la preuve qu’on peut retrouver les auteurs si la justice y met un peu du sien. Confrontée à un harcèlement dépassant largement les frontières du virtuel (menaces de mort, menaces sur son enfant, tentative d’intrusion à son domicile), Nadia Daam avait fait de ce procès une question de principe, un exemple pour tout l’Internet français. […] Comme toujours avec Internet, le problème, ce ne sont pas les lois. Elles existent : les deux internautes ont été condamnés pour des délits de la vraie vie, “menace de mort” et “menace de commettre un crime”. Le problème est plutôt l’application de ces lois sur le Web. Et surtout la connaissance par le public que ces lois issues de l’ancien monde s’appliquent avec la même sévérité dans les espaces virtuels. » Vincent Glad