10 juillet 2018

Ça alors

Une usine de Sanofi à l’arrêt pour pollution de l’air

Le groupe pharmaceutique français Sanofi a suspendu hier la production de son usine de Mourenx, dans les Pyrénées-Atlantiques, où il fabrique notamment le médicament antiépileptique Dépakine. Dimanche, l’ONG France nature environnement accusait le groupe d’être responsable d’une « pollution massive de l’air ». Un arrêté préfectoral avait donné en avril trois mois à l’entreprise pour respecter les valeurs limites d’émission de composés organiques volatils, sous peine de fermeture administrative. Sanofi peut rejeter cinq composés dans l’air dans la limite de 110 mg/m3. Or l’ONG, qui a eu accès à un rapport réalisé par les services de l’État, précise que les émissions ont été évaluées à un niveau 7 000 fois supérieur en mars. Les émissions de bromopropane, un composé chimique, ont même atteint 190 000 fois le seuil légal.