• Immunité parlementaire. Le bureau de l’Assemblée nationale, l’instance qui décide de son fonctionnement, a voté à l’unanimité la levée de l’immunité parlementaire de Thierry Solère, à la demande de ce dernier qui souhaite « être entendu » par la justice. Le député LREM des Hauts-de-Seine fait l’objet depuis 2016 d’une enquête pour fraude fiscale ouverte après une plainte du ministère des Finances.

  • La France en finale. 20,7 millions de téléspectateurs ont suivi hier soir, toutes chaînes confondues, hors lieux accueillant du public, la victoire 1-0 de l’équipe de France masculine de football contre la Belgique en demi-finale de la Coupe du monde à Saint-Pétersbourg, en Russie, a annoncé aujourd’hui l’organisme de mesure d’audience Médiamétrie. Les joueurs français affronteront dimanche à 17h en finale le vainqueur de la deuxième demi-finale qui opposera ce soir à 20h l’Angleterre à la Croatie.

  • Guerre commerciale. Le Bureau du représentant américain au commerce, qui dépend de la présidence, a publié hier une nouvelle liste de produits chinois importés pour un montant annuel de 200 milliards de dollars que les États-Unis menacent de taxer à hauteur de 10 % à partir de septembre. Le ministre du Commerce chinois a qualifié cette mesure de « complètement inacceptable » alors que les États-Unis imposent déjà depuis vendredi des droits de douane de 25 % sur des importations chinoises représentant 34 milliards de dollars par an.

  • Puigdemont suspendu. Le Tribunal suprême, la plus haute juridiction espagnole, a ordonné hier que l’ancien président de la Catalogne Carles Puigdemont et cinq autres députés catalans soient suspendus de leurs fonctions au Parlement de la région. Ces six hommes sont poursuivis pour « rébellion » en raison de leur rôle dans la proclamation unilatérale d’indépendance de la région autonome en octobre.

  • Néonazis condamnés. Au terme de cinq ans de procès, Beate Zschäpe, seule survivante d’un groupuscule néonazi baptisé Clandestinité nationale-socialiste, a été condamnée à Munich, en Allemagne, à la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre de huit Turcs ou personnes d’origine turque, d’un Grec et d’une policière allemande, ainsi que pour 15 braquages. Quatre autres personnes ont été condamnées pour avoir fourni une aide logistique au groupuscule, dont les deux autres membres avaient été retrouvés tués par balles en 2011.

  • Prison pour un dissident chinois. Le tribunal de Wuhan, dans le centre de la Chine, a condamné l’opposant au régime Qin Yongmin, 64 ans, à 13 ans de prison pour « subversion ». Arrêté en 2015 pour avoir « organisé un rassemblement illégal », il avait déjà passé 22 ans en prison ou dans des camps de « rééducation par le travail », selon l’ONG Chinese Human Rights Defenders, basée à Washington.