12 juillet 2018

Ça alors

Des dons pour payer des cautions aux États-Unis

Des activistes de l’ONG américaine Raices, qui fournit des services juridiques aux migrants, se sont rendus mardi à Washington devant la Maison-Blanche, siège de la présidence, avec un chèque de 20 millions de dollars destiné au département de la Sécurité intérieure, qui n’a pas répondu officiellement à cette demande. Selon l’ONG, cette somme issue d’une collecte de dons doit servir à payer la caution des 2 500 mères emprisonnées et séparées de leurs enfants pour avoir franchi illégalement la frontière depuis le Mexique. Elle permettrait d’accélérer le processus en réglant toutes les cautions, dont les montants atteignent entre 5 000 et 10 000 dollars, avec un seul paiement. Selon le département de la Sécurité intérieure, plus de 2 000 mineurs étrangers ont été retirés à leurs parents pour être placés dans des centres et des familles d’accueil entre le 5 mai et le 20 juin, lorsque le président américain, Donald Trump, a pris un décret pour interdire ces séparations.