19 juillet 2018

C'est leur avis

L’UE à l’avant-garde de la régulation du numérique

Au lendemain d’une deuxième sanction infligée à Google par la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, le chroniqueur du magazine américain The Atlantic Ian Bogost estime que l’action de l’UE montre la voie à suivre pour les États-Unis dans la régulation des entreprises du numérique.

« Peu après le témoignage de Mark Zuckerberg devant le Congrès au printemps, Facebook ignorait déjà en grande partie les projecteurs braqués sur lui ; l’action de l’entreprise a presque retrouvé son plus haut niveau. […] La Federal Trade Commission et le département de la Justice, les agences américaines qui s’occupent du droit de la concurrence, ont largement laissé faire ces entreprises. […] Pour ceux qui veulent voir de l’action, et pas du blabla, pour contenir les dommages de l’industrie technologique américaine, l’Europe est sans doute la meilleure sinon la seule option. Les deux sanctions de Vestager contre Google peuvent être vues comme des amendes records étonnantes. Mais elles sont peut-être la préparation de quelque chose de plus important, de plus large et de plus durable. » Ian Bogost