• Macron et l’affaire Benalla. Le président de la République, Emmanuel Macron, a réagi hier soir à l’affaire Benalla, du nom du chargé de mission à l’Élysée accusé de violences contre des manifestants le 1er mai, dans un discours prononcé devant des députés de La République en marche réunis lors d’une soirée à Paris. « Le seul responsable de cette affaire, c’est moi et moi seul », l’entend-on déclarer dans une vidéo mise en ligne par le député LREM Gilles Le Gendre. Le chef de l’État, qui a invité ses détracteurs à venir « le chercher », a également critiqué « un pouvoir médiatique qui veut devenir un pouvoir judiciaire ».

  • Inscrits à Pôle emploi. Le nombre de demandeurs d’emploi n’exerçant aucune activité inscrits à Pôle emploi a augmenté de 0,1 % au deuxième trimestre en France métropolitaine pour atteindre 3,44 millions de personnes, selon des chiffres publiés aujourd’hui par le ministère du Travail. La tendance reste à la baisse en un an (-1,3 %), mais si on ajoute les demandeurs d’emploi ayant exercé une activité réduite, le nombre d’inscrits à Pôle emploi a augmenté de 1,4 % en un an en France métropolitaine.

  • Attentat au Pakistan. Un attentat revendiqué par le groupe djihadiste État islamique a fait au moins 31 morts et 70 blessés dans un bureau de vote de Quetta, dans l’ouest du Pakistan. Cette attaque a eu lieu alors que 106 millions d’électeurs étaient invités à voter dans le pays pour élire les membres de l’Assemblée nationale et des quatre assemblées provinciales du Pakistan.

  • Aide aux Palestiniens. L’agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens a annoncé qu’elle allait licencier 267 employés à Gaza et en Cisjordanie en qualifiant de « menace existentielle » la décision prise en janvier par les États-Unis de réduire de 360 à 60 millions de dollars leur contribution annuelle. L’agence emploie 20 000 personnes au Proche-Orient, qui apportent une aide en matière d’éducation, de santé ou de microcrédit à plusieurs millions de Palestiniens enregistrés comme réfugiés dans les territoires palestiniens et dans les pays voisins.