25 juillet 2018

Ça alors

General Motors veut louer les voitures de ses clients

Le constructeur automobile américain General Motors a annoncé hier le lancement, dans plusieurs villes des États-Unis, d’un service proposant aux acheteurs de ses voitures de les louer quand ils ne les utilisent pas. Les propriétaires des véhicules conserveront 60 % du prix de la location. En échange des 40 % restants, General Motors fournit la plateforme, un système permettant de déverrouiller le véhicule avec son smartphone et une assurance. Le constructeur a lancé il y a deux ans un service d’autopartage via lequel il loue ses propres voitures. Les utilisateurs les empruntent par le biais d’une application et doivent les ramener au lieu de départ. General Motors n’est pas le seul constructeur à ne plus compter sur la seule vente de ses véhicules : PSA (Peugeot, Citroën) et Renault ont annoncé début juillet qu’ils allaient lancer à Paris d’ici la fin de l’année des services d’autopartage pour suppléer Autolib’, qui s’arrêtera mardi.