31 juillet 2018

Ça alors

4 millions de personnes rejetées d’une liste de citoyens en Inde

Les autorités indiennes ont publié hier la dernière version préliminaire du Registre national des citoyens, avec une mise à jour concernant les habitants de l’État d’Assam, situé à l’extrémité est de l’Inde, frontalier du Bangladesh. Sur près de 33 millions de personnes ayant fait les démarches pour y apparaître, 4 millions n’y figuraient pas. Pour être inscrit, il faut prouver sa présence ou celle de ses ascendants en Inde avant 1971, année où sont arrivés de nombreux Bangladais fuyant la guerre d’indépendance de leur pays. Les personnes rejetées ont la possibilité de faire appel jusqu’à fin septembre. Les autorités n’ont pas encore expliqué clairement ce qu’il adviendra des personnes ne figurant pas sur le registre. L’antenne indienne de l’ONG Amnesty International craint que de nombreuses personnes se retrouvent apatrides.