3 août 2018

Ça alors

Le Vatican juge la peine de mort « inadmissible »

Le pape François a inscrit hier dans le Catéchisme de l’Église catholique (CEC), qui résume la foi et la morale de la doctrine catholique, une opposition catégorique à la peine de mort. Elle est désormais jugée « inadmissible » alors qu’elle était jusqu’à présent tolérée quand « l’identité et la responsabilité du coupable » étaient « pleinement vérifiées » et s’il s’agissait de « l’unique moyen praticable pour protéger » la vie d’êtres humains. Dès sa première version, en 1992, le CEC notait toutefois que les « cas d’absolue nécessité » étaient devenus « pratiquement inexistants ». Le pape invite l’Église à s’engager pour l’abolition de la peine capitale partout dans le monde. Elle n’existe plus depuis 1969 dans la Cité du Vatican. Selon l’organisation de défense des droits de l’homme Amnesty International, 993 personnes ont été exécutées l’an dernier dans 23 pays hors Chine, où ces données sont classées secret d’État.