• Répression au Zimbabwe. La justice zimbabwéenne a remis en liberté sous caution 27 membres du parti d’opposition MDC arrêtés la semaine dernière après l’annonce par la commission électorale du pays de la victoire du parti au pouvoir aux élections législatives du 30 juillet. Les chefs de mission au Zimbabwe de plusieurs États membres de l’Union européenne, de Suisse, du Canada et des États-Unis ont regretté dans un communiqué commun « de graves violations des droits de l’homme » en « net contraste avec les grands espoirs » d’élections « pacifiques, inclusives, transparentes et crédibles ».

  • Amnistie en Côte d’Ivoire. Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a annoncé hier soir avoir accordé l’amnistie à « environ 800 personnes » condamnées pour leur rôle dans les violences ayant suivi l’élection présidentielle de 2010. Condamnée en 2015 à 20 ans de prison pour atteinte à la sûreté de l’État, Simone Gbagbo, l’épouse de l’ancien président Laurent Gbagbo, fait partie des bénéficiaires de cette amnistie et devrait être libérée demain selon son avocat.

  • Incendie en Californie. Deux feux voisins se sont rejoints hier soir et se sont étendus jusqu’à devenir le plus grand incendie qu’ait connu l’État américain de Californie. Depuis son déclenchement il y a une dizaine de jours, cet incendie a ravagé plus de 114 000 hectares de terrain, soit près de 11 fois la superficie de Paris, sans faire de mort selon les derniers bilans établis par les secours.

  • Consommation d’algues. L’agence nationale de sécurité sanitaire Anses, un établissement public, a mis en garde contre l’excès d’apport en iode lié à la consommation de produits à base d’algues. Elle en déconseille la consommation aux personnes présentant un dysfonctionnement thyroïdien, une maladie cardiaque ou une insuffisance rénale, aux personnes suivant un traitement par un médicament contenant de l’iode ou du lithium et aux femmes enceintes ou allaitantes hors avis médical.