7 août 2018

Ça alors

Une application mobile pour voter aux élections de mi-mandat

L’État de la Virginie-Occidentale a révélé hier à la chaîne de télévision américaine CNN qu’il allait être le premier aux États-Unis à permettre de voter via une application mobile. Testée en mai à l’occasion de la primaire des sénatoriales dans deux des 55 comtés de l’État, l’application sera ouverte à tous les militaires de Virginie-Occidentale stationnés à l’étranger pour qu’ils votent aux élections de mi-mandat au Congrès en novembre. Pour sécuriser le vote, l’application recourt à un logiciel de reconnaissance faciale et à la blockchain, un registre réputé infalsifiable dans lequel sont enregistrées les actions effectuées par les utilisateurs d’un réseau. Interrogé par CNN, Joseph Lorenzo Hall, spécialiste de sécurité informatique au sein d’une ONG de défense des droits sur Internet, estime que les téléphones et les réseaux mobiles ne sont pas assez sécurisés pour éviter une manipulation du vote.