8 août 2018

Ça alors

Les militaires américains interdits de géolocalisation

Le département de la Défense interdit depuis lundi à son personnel déployé à l’étranger d’utiliser les fonctions GPS de leurs objets connectés (bracelet, montre, téléphone, etc.). Les applications permettant aux soldats de mesurer leur activité physique sont particulièrement visées. Le département de la Défense explique que les données enregistrées par ces outils, conservées dans des serveurs, peuvent fournir à l’ennemi des informations précises sur le nombre de soldats présents dans une zone déterminée, leurs positions ou leurs habitudes. Cette décision survient après la révélation en janvier et en juillet de problèmes de confidentialité liés aux applications de fitness Strava et Polar, par le biais desquelles il est possible de connaître les déplacements réguliers de membres de l’armée.