13 août 2018

C'est leur avis

Trump pousse la Turquie vers la Russie

Le président américain, Donald Trump, a annoncé vendredi le doublement des droits de douane sur les importations d’acier et d’aluminium turcs aux États-Unis. Sur Twitter, Mustafa Akyol, chercheur au Cato Institute, un centre de réflexion libertarien (qui prône une intervention minimale, voire nulle, de l’État), considère qu’il s’agit de sanctions contre-productives.

« Les difficultés de la Turquie sur le plan de l’économie et sur celui de la loi sont évidentes, mais les sanctions imposées par les États-Unis ont peu de chances d’améliorer la situation. Elles pourraient plutôt être contre-productives, stimulant l’atmosphère nationaliste de la Turquie et poussant davantage le pays dans l’axe russe. Il faut davantage de diplomatie, pas des sanctions. » Mustafa Akyol