17 août 2018

Ça peut servir

Limiter la pollution lumineuse néfaste aux insectes

Il est tentant, l’été, de savourer de longues soirées éclairées par des guirlandes lumineuses sur sa terrasse ou son balcon. L’éclairage perturbe pourtant l’horloge biologique et la vision de certains animaux et en particulier des insectes, alors que plus de 75 % d’entre eux ont disparu en 30 ans en Allemagne, selon une étude publiée l’an dernier par des entomologistes allemands et des chercheurs d’une université néerlandaise. L’Association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement nocturnes recommande de « réduire considérablement la quantité de lumière artificielle nocturne ». Elle n’invite pas nécessairement à prendre votre apéro dans le noir complet, mais à réduire le nombre d’éclairages et à privilégier les ampoules LED ambrées aux LED blanches. Des bougies feront aussi l’affaire, pour une ambiance intimiste qui laisse du répit aux insectes, dont les oiseaux ont besoin pour se nourrir.