23 août 2018

Ça alors

Un satellite pour mesurer les vents sur tout le globe

L’entreprise aéronautique européenne Arianespace a lancé cette nuit le premier satellite destiné à mesurer les vents sur l’ensemble du globe à l’aide de lasers, dans le but d’améliorer les prévisions météorologiques et la recherche sur le climat. Baptisé Aeolus, ce satellite de l’Agence spatiale européenne (ESA) émettra des impulsions lumineuses et captera leur réflexion par les particules nuageuses de l’atmosphère. Il sera ainsi possible de dresser des cartes dynamiques en 3D des vents terrestres. L’un des effets attendus de cette technologie est de rendre les prévisions météorologiques aussi fiables à 15 jours qu’elles le sont actuellement à 8 jours, a expliqué aux Échos Dominique Gilliéron, responsable des instruments optiques au sein du groupe aéronautique Airbus, qui a fabriqué le satellite. Les données recueillies seront également utiles pour comprendre le changement climatique, explique l’ESA.