28 août 2018

Ça alors

Manipulation du pourcentage d’employés handicapés au Japon

Le gouvernement japonais a présenté aujourd’hui ses excuses après avoir découvert que le nombre d’employés handicapés au sein de 27 ministères et agences gouvernementales avait été manipulé pour respecter les quotas légaux. Plusieurs milliers d’employés avaient été déclarés handicapés alors qu’ils ne disposaient d’aucun document le prouvant. En raison de ces manipulations, le gouvernement affichait l’an dernier un pourcentage de 2,5 % d’employés handicapés, au-dessus du quota de 2,3 % imposé dans le secteur public (qui est passé à 2,5 % en avril). Les personnes handicapées ne représentaient en fait que 1,2 % des employés. Le Japon a instauré des premiers quotas contraignants pour favoriser l’embauche de salariés handicapés en 1976. En France, les entreprises de plus de 20 salariés doivent employer depuis 1987 au moins 6 % de travailleurs handicapés ou verser une contribution à un fonds pour leur insertion professionnelle.