29 août 2018

Ça se chiffre

La hausse des prix

L’institut national de statistiques Insee a annoncé mi-août que l’indice des prix à la consommation, calculé à partir de l’évolution tarifaire d’un panier de biens et de services, avait augmenté de 2,3 % entre juillet 2017 et juillet 2018. Dans une note de juin, l’institut estime que la hausse des prix devrait s’établir à 1,8 % en 2018, soit son niveau le plus élevé depuis 2012. La hausse des prix de ces derniers mois est essentiellement portée par celle des prix du gaz (+17,3 % entre juillet 2017 et juillet 2018) et des produits pétroliers (+21,8 %), comme l’essence, le gazole et le fioul. Les prix de l’alimentation augmentent plus modestement (+1,9 %), tout comme ceux des services (+1,3 %). L’Insee calcule également un indice d’inflation « sous-jacente » qui ne tient pas compte des prix soumis à l’intervention de l’État, comme ceux du gaz et du tabac, et de ceux qui varient trop fortement, comme ceux du pétrole. Cet indice a augmenté de 0,9 % entre juillet 2017 et juillet 2018.