31 août 2018

Ça alors

La Californie et l’opération des personnes intersexuées

Les parlementaires de Californie ont adopté mardi par un ultime vote du Sénat une loi demandant aux médecins de ne plus entreprendre d’opérations visant à assigner un genre à des enfants intersexués, nés avec des caractéristiques masculines et féminines, sans leur consentement. La Californie est le premier État américain à prendre une telle mesure, mais elle n’interdit pas ces interventions chirurgicales. Dans un rapport rédigé en 2017, deux sénatrices françaises, Maryvonne Blondin et Corinne Bouchoux, ont recueilli les témoignages de plusieurs personnes opérées enfants, dont certaines ont décrit le procédé comme des « mutilations », voire des « tortures ». Le rapport relevait que le nombre de personnes nées intersexuées dans le monde variait selon les définitions d’un cas pour 4 000 naissances à 1,7 % des nouveau-nés.