3 septembre 2018

Ça alors

Une mesure pour supprimer les caméras des toilettes publiques de Séoul

La municipalité de Séoul, en Corée du Sud, a annoncé hier la mise en place d’une inspection quotidienne des 20 554 toilettes publiques de la ville, afin de vérifier que personne n’y a placé de caméra. Cette mesure est censée répondre à la hausse dans le pays du nombre de dispositifs placés dans des toilettes ou des vestiaires pour filmer en secret des femmes et diffuser les images sur des sites pornographiques. Jusqu’ici, 50 personnes étaient chargées de ces vérifications, mais l’important nombre de toilettes faisait que celles-ci n’étaient pas inspectées plus d’une fois par mois. L’équipe passera à 8 000 agents. Selon la police, le nombre de plaintes pour ce type de délit est passé de 2 400 en 2012 à 6 465 en 2017. Depuis mai, des manifestations réunissant plusieurs dizaines de milliers de femmes ont eu lieu dans le pays pour dénoncer ce phénomène et l’impunité des auteurs de ces images.