• Gaudin démissionne de la métropole marseillaise. Jean-Claude Gaudin, maire (LR) de Marseille depuis 1995, a annoncé qu’il quittait la présidence de la métropole Aix-Marseille-Provence, dont il avait pris la tête à sa création début 2016. Il a proposé que la présidente du conseil départemental des Bouches-du-Rhône, Martine Vassal (LR), lui succède, estimant qu’elle est « la mieux placée » pour conduire la fusion qu’il souhaite entre la métropole et le conseil départemental.

  • Plafond pour les frais d’incidents bancaires. Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a annoncé hier soir avoir obtenu l’accord des banques françaises pour plafonner les frais d’incidents bancaires à 20 euros par mois et 200 euros par an pour les bénéficiaires de l’offre de services bancaires « spécifique », des personnes en difficulté financière actuellement au nombre de 375 000. « Certains, qui ont peu de revenus, pas de salaire, peuvent payer jusqu’à 400, 500, 600 euros par an de frais bancaires », a déclaré le ministre.

  • Bombardements sur Idleb. Après 22 jours de pause, l’aviation russe a repris ses bombardements sur la province d’Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, la dernière grande zone contrôlée par les opposants au régime du président Bachar el-Assad. Dans un message posté cette nuit sur Twitter, le président américain, Donald Trump, a déclaré que « les Russes et les Iraniens commettraient une grave erreur humanitaire » en participant à un assaut contre cette province.

  • Typhon au Japon. Le Japon est touché depuis ce matin par un typhon, le plus fort qu’ait connu le pays depuis 25 ans selon l’agence météorologique nationale, qui a fait au moins sept morts et 200 blessés d’après un bilan provisoire. L’aéroport international du Kansai, qui dessert les grandes villes d’Osaka, Kyoto et Kobe, et par lequel arrivent de nombreux touristes en provenance de Chine et de Corée du Sud, a été fermé en raison d’inondations.

  • Incendie du Musée national de Rio. Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a déclaré que la France était « disponible pour aider à la restauration du Musée national » de Rio de Janeiro, au Brésil, ravagé dimanche soir par un incendie. Plusieurs milliers de personnes ont manifesté hier dans la ville pour dénoncer les coupes budgétaires décidées par le gouvernement qui ont selon elles empêché le musée de se doter d’un système efficace de lutte contre les incendies.