5 septembre 2018

Ça alors

La quasi-totalité des dirigeants africains accueillis en Chine

53 des 54 chefs d’État et de gouvernement africains étaient réunis hier et lundi à Pékin, en Chine, pour le septième forum sur la coopération sino-africaine. Seul manquait le dirigeant de l’Eswatini (ex-Swaziland). C’est la première fois que ce rendez-vous, organisé tous les trois ans depuis 2000, réunissait autant de dirigeants africains. Le président chinois, Xi Jinping, a annoncé une contribution de 52 milliards d’euros au développement de l’Afrique, dont 13 milliards sous la forme de dons ou de prêts sans intérêts. La Chine est le principal partenaire économique des pays africains, devant l’Inde et la France, selon un rapport du cabinet d’études américain McKinsey de juillet 2017. La directrice du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, s’est inquiétée en avril que les prêts accordés par la Chine puissent « conduire à un accroissement problématique de l’endettement » de certains pays africains.