• Présidence de l’Assemblée. Yaël Braun-Pivet, députée LREM qui a présidé la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur l’affaire Benalla, a retiré sa candidature à la présidence de l’Assemblée nationale. Le groupe des députés LREM devra choisir lundi son candidat entre les quatre personnes restantes : Richard Ferrand, qui préside le groupe, le député du Tarn Philippe Folliot, la députée de l’Isère Cendra Motin et la députée de la Somme Barbara Pompili.

  • Violences en augmentation. Les coups et blessures volontaires ont augmenté de 7,5 % au cours des sept premiers mois de l’année, par rapport aux sept premiers mois de 2017, selon un bilan communiqué par le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb. Cette hausse s’explique essentiellement par l’augmentation des violences au sein de la famille, qui touche particulièrement les femmes. Les violences sexuelles (harcèlements et agressions) ont augmenté de 23,1 %.

  • Déficit public revu à la hausse. L’institut national de statistiques Insee a réévalué le déficit public de la France pour 2016 et 2017, le faisant respectivement passer à 3,5 % et 2,7 % du PIB, en hausse de 0,1 point pour les deux années. Ce nouveau calcul est dû au reclassement de SNCF Réseau comme administration publique et à la prise en compte du coût de la recapitalisation par l’État du groupe nucléaire Orano, l’ancienne activité combustible d’Areva.

  • Arrêts-maladies. Les services de Matignon ont annoncé que le Premier ministre, Édouard Philippe, avait confié hier une mission de quatre mois à Jean-Luc Bérard, DRH du groupe industriel Safran, et Stéphane Seiller, magistrat à la Cour des comptes, pour faire « un diagnostic » sur l’augmentation des arrêts-maladies et proposer des pistes « d’évolutions ». Les versements d’indemnités journalières pour des arrêts-maladies ont augmenté de 4,4 % sur les sept premiers mois de 2018 par rapport à la même période en 2017, selon l’Assurance maladie.