• Plan pauvreté. Emmanuel Macron a présenté ce matin sa « stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté » dotée de 8 milliards d’euros sur quatre ans. Il souhaite en particulier garantir des financements supplémentaires pour les crèches qui accueilleront davantage d’enfants de familles en difficulté ou victimes de handicap et développer des repas à un euro dans les cantines scolaires des petites communes et des quartiers défavorisés. Il a promis qu’une loi, en 2020, instaurerait un « revenu universel d’activité » issu de la fusion de plusieurs prestations sociales.

  • Exhumation de Franco. Les députés espagnols ont approuvé par 172 voix contre 2 (et 164 abstentions) le décret gouvernemental permettant d’exhumer de son mausolée Francisco Franco, vainqueur de la guerre civile espagnole (1936-1939) et chef de l’État jusqu’à sa mort en 1975. Le gouvernement socialiste, qui avait pris ce décret en août pour éviter que l’ancien dictateur continue à y recevoir des hommages, a affirmé qu’il voulait que l’exhumation ait lieu d’ici la fin de l’année.

  • Le Royaume-Uni condamné. La Cour européenne des droits de l’homme, chargée de veiller au respect de la Convention européenne des droits de l’homme par les 47 pays qui l’ont ratifiée, a condamné le Royaume-Uni pour avoir enfreint le droit au respect de la vie privée et familiale en procédant à des interceptions de communications à grande échelle sur Internet. Elle avait été saisie par des journalistes et des organisations de défense des droits de l’homme après les révélations d’Edward Snowden, ancien analyste de l’agence de renseignement américaine NSA.

  • Crise humanitaire dans la région d’Idleb. Le coordinateur des actions humanitaires de l’ONU en Syrie, Panos Moumtzis, a déclaré que plus de 38 500 personnes avaient fui en septembre la région d’Idleb, la dernière grande zone contrôlée par les opposants au régime du président syrien Bachar el-Assad, en raison des bombardements menés par les armées syrienne et russe. L’ONU dit craindre « la pire catastrophe humanitaire » du siècle et se prépare à venir en aide à 900 000 personnes.