13 septembre 2018

C'est leur avis

Orban peut se poser en victime de l’Union européenne

Le Parlement européen a voté hier pour demander aux États membres de l’UE d’établir si la Hongrie viole les valeurs fondatrices de l’Union. Correspondant à Bruxelles du média allemand Deutsche Welle, Bernd Riegert craint que cette mesure renforce le Premier ministre hongrois Viktor Orban.

« Le fait que le Parlement européen ait demandé une enquête pour savoir si l’État de droit est en grave danger en Hongrie est déjà un choc. Cela devrait être l’avertissement ultime pour le Premier ministre Viktor Orban, une retentissante gifle politique. Le problème est que la Hongrie a suivi un chemin nationaliste à un point tel que l’enquête de l’Union européenne a plus de chances de bénéficier à l’autocrate du Danube dans son pays que de lui nuire. Orban peut désormais se présenter comme la victime des bureaucrates et des fanatiques de l’Union européenne à Bruxelles. » Bernd Riegert