• Benalla au Sénat. Alexandre Benalla, l’ancien chargé de mission de l’Élysée filmé en train de violenter deux manifestants le 1er mai à Paris, a été auditionné ce matin par la commission d’enquête du Sénat qui cherche à savoir comment il a été associé à des « missions de maintien de l’ordre et de protection de hautes personnalités ». Alors que la protection des hautes personnalités est une mission exclusive des policiers, Alexandre Benalla a assuré qu’il n’a jamais été le garde du corps d’Emmanuel Macron, mais le « coordinateur » de ses déplacements, justifiant ainsi sa proximité physique avec le président.

  • Dénucléarisation nord-coréenne. Au cours d’un sommet intercoréen, le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, a annoncé accepter la présence d’inspecteurs internationaux lors de la fermeture d’une base de lancement de missiles située sur la côte ouest du pays. Il s’est également déclaré prêt à fermer le site où est installé l’unique réacteur nucléaire du pays et où s’effectuent des recherches sur l’atome, à condition que les États-Unis prennent « des mesures équivalentes » en faveur de la paix.

  • Lactalis de retour dans les rayons. Le ministère de l’Agriculture a annoncé hier soir que le groupe laitier Lactalis pouvait reprendre la commercialisation des poudres de lait infantile produites dans l’usine de Craon (Mayenne), arrêtée fin 2017 à la suite de la contamination à la salmonelle (une bactérie) de 36 nourrissons. L’association des familles des victimes juge cette autorisation précipitée et déclare la vivre comme une « trahison ».

  • Remboursement de RMC Sport. Le groupe SFR, propriétaire du bouquet de chaînes de télévision RMC Sport, a présenté dans la nuit ses excuses après les nombreux dysfonctionnements signalés par les abonnés souhaitant regarder les deux matchs de Ligue des champions diffusés hier soir sur l’application RMC Sport. Attribuant ces incidents à un nombre plus élevé que prévu d’internautes souhaitant regarder le match opposant le PSG à Liverpool, SFR a assuré que « le premier mois d’abonnement sera offert à tous les clients impactés ».