19 septembre 2018

Ça se chiffre

Baisse de la mortalité des enfants

Environ 5,4 millions d’enfants de moins de cinq ans sont morts l’an passé selon un rapport de l’ONU rendu public hier. Ils étaient 9,8 millions en 2000. Le taux de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans a ainsi baissé de moitié depuis l’an 2000, passant de 77 à 39 morts pour 1 000 enfants. La zone la plus touchée reste l’Afrique subsaharienne. Le taux de mortalité des moins de cinq ans y est de 76 morts pour 1 000 enfants, mais il est en baisse de 60 % depuis 2000. La plupart de ces décès sont liés à des causes « évitables et soignables » telles que les complications pendant l’accouchement, la pneumonie, la diarrhée, la septicémie néonatale (une infection bactérienne) et le paludisme. « Avec des solutions simples telles que les médicaments, l’eau propre, l’électricité et les vaccins, nous pouvons changer cette réalité pour chaque enfant », a affirmé Laurence Chandy, directeur des études de l’Unicef, l’agence de l’ONU chargée de la protection des enfants.