24 septembre 2018

Ça alors

Le Vatican signe un accord avec la Chine

Le Vatican a signé samedi un accord provisoire avec les autorités chinoises prévoyant la reconnaissance des évêques catholiques nommés par le régime communiste. L’excommunication de huit évêques nommés par la Chine depuis l’an 2000, sans l’aval du Saint-Siège, a ainsi été levée. « L’objectif de l’accord n’est pas politique, mais pastoral, en permettant aux fidèles d’avoir des évêques qui sont en communion avec Rome, mais en même temps reconnus par les autorités chinoises », a déclaré le directeur du bureau de presse du Saint-Siège. L’arrivée des communistes au pouvoir en Chine en 1949 a donné lieu à l’expulsion de missionnaires étrangers et à la persécution des catholiques chinois. Une partie du clergé et des croyants chinois est alors entrée en clandestinité par fidélité au pape, tandis que le parti communiste a créé en 1957 l’Église patriotique, qui ne reconnaissait pas jusqu’ici l’autorité du Saint-Siège.