1er octobre 2018

Ça peut servir

Entamer une tâche pour mieux penser à la finir

Dans les années 1920, la psychologue soviétique Bljuma Zeigarnik a découvert après une série d’expérimentations que l’on se rappelle beaucoup mieux les actions à terminer que celles déjà achevées. Cela s’appelle désormais « l’effet Zeigarnik ». Mieux comprendre ce mécanisme vous permettra peut-être de terminer enfin cette tâche qui traîne sur votre « to-do list ». Comme l’écrit la journaliste de The Independent Sarah Young, le mieux pour éviter de la remettre constamment à plus tard est de l’entamer. Même une petite étape suffira. Ainsi, d’après l’effet Zeigarnik, l’idée de la finir vous hantera alors, créant une pression qui vous forcera à en venir à bout le plus rapidement possible, en échafaudant des plans pour y parvenir. Une fois la tâche terminée, vous devriez alors rapidement oublier ce mauvais moment.