• Collomb veut démissionner. Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a déclaré au Figaro qu’il maintenait la proposition de démission qu’il avait présentée hier au président de la République et que celui-ci avait refusée. Il avait annoncé le 18 septembre sa volonté de quitter prochainement son poste pour se présenter aux élections municipales de 2020 à Lyon, ville dont il a été le maire de 2001 à son entrée au gouvernement en 2017.

  • L’immigration après le Brexit. La Première ministre britannique, Theresa May, a déclaré que le Royaume-Uni instaurerait « un système d’immigration qui met fin, une fois pour toutes, à la libre circulation » des citoyens européens sur son territoire après la sortie du pays de l’Union européenne, prévue fin mars. Selon elle, le nouveau système sera « basé sur les compétences des travailleurs et non sur leurs origines », ce qui « permettra de réduire l’immigration des personnes peu qualifiées ».

  • Élections au Québec. La Coalition Avenir Québec, un parti nationaliste non indépendantiste, a remporté les élections législatives organisées hier au Québec, une province du Canada, en obtenant 74 sièges sur 125 à l’Assemblée nationale. C’est la première fois depuis plus de 50 ans que les élections législatives québécoises ne sont pas remportées par le Parti libéral du Québec (fédéraliste) ou le Parti québécois (indépendantiste).

  • Nobel de physique. Le prix Nobel de physique 2018 a été décerné à l’Américain Arthur Ashkin, au Français Gérard Mourou et à la Canadienne Donna Strickland. L’Académie royale des sciences de Suède a salué leurs « inventions qui ont révolutionné la physique des lasers ».