• Enquête fiscale sur la famille Trump. Les services fiscaux de l’État de New York ont annoncé hier soir « examiner les accusations contenues » dans un article du New York Times selon lequel Fred Trump, promoteur immobilier et père du président américain, a transféré à ses enfants plusieurs millions de dollars sans payer les impôts dus. Selon l’enquête, Donald Trump a reçu 413 millions de dollars en recourant à des pratiques illégales, dont l’évasion fiscale.

  • Sanctions contre l’Iran. La Cour internationale de justice, principal organe judiciaire des Nations unies, a ordonné que les États-Unis n’empêchent plus la libre circulation vers l’Iran de médicaments, de produits agroalimentaires et des biens et services nécessaires au bon fonctionnement de l’aviation civile iranienne. Depuis le 6 août, les États-Unis, qui se sont retirés en mai de l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien signé en 2015, ont rétabli des sanctions interdisant aux firmes américaines et aux entreprises étrangères utilisant le dollar de commercer avec l’Iran dans plusieurs domaines.

  • Nobel de chimie. Le prix Nobel de chimie 2018 a été décerné pour moitié à l’Américaine Frances Arnold et pour l’autre moitié à l’Américain George Smith et au Britannique Gregory Winter. L’Académie royale des sciences de Suède a estimé que ces scientifiques avaient « dompté les principes de l’évolution » en répliquant les théories de « Darwin dans des éprouvettes ».

  • Faïd interpellé. Trois mois après son évasion par hélicoptère de la prison de Réau (Seine-et-Marne), le braqueur multirécidiviste Redoine Faïd a été interpellé dans la nuit dans un appartement de Creil (Oise). La garde des Sceaux, Nicole Belloubet, a présenté le 12 septembre un plan qui prévoit d’affecter les détenus présentant un risque d’évasion dans les établissements les plus sécurisés, « indépendamment de leur statut pénal de prévenu ou de condamné ».

  • PMA et homosexualité. Le Conseil d’État, la plus haute juridiction administrative française, a estimé, dans une décision rendue vendredi et rapportée hier soir par l’AFP, que le fait que la procréation médicalement assistée (PMA) soit autorisée pour les couples hétérosexuels et pas pour les couples homosexuels n’était pas « contraire au principe d’égalité ». Il avait été saisi en juillet d’une question prioritaire de constitutionnalité soulevée par un couple de femmes s’étant vues refuser en avril leur demande de PMA par le centre hospitalier universitaire de Toulouse.

  • Agriculture et alimentation. L’Assemblée nationale a définitivement adopté hier soir, par 227 voix contre 136 (et 11 abstentions), le projet de loi sur l’agriculture et l’alimentation. Ce texte prévoit notamment de rééquilibrer les relations entre agriculteurs, transformateurs et distributeurs, en construisant les tarifs à partir des coûts de production. Pour ce faire, des accords devront être trouvés entre les différentes organisations professionnelles sur des indicateurs de prix, ce que déplorent les syndicats agricoles qui ne pensent pas que de telles négociations aboutiront.