4 octobre 2018

Ça alors

L’Australie exonère les tampons de taxe

Les responsables des Finances des États australiens ont voté hier, à l’unanimité, l’exonération pour les tampons et serviettes hygiéniques d’un impôt sur les biens de consommation, à compter du 1er janvier. Le gouvernement avait introduit en 2000 cette « taxe sur les produits et les services », l’équivalent de la TVA française, d’un taux de 10 %, avec des exemptions pour les biens jugés utiles à la santé, comme les préservatifs et les crèmes solaires, mais pas les protections périodiques. Un collectif baptisé « Menstrual Avengers » (« Les vengeresses des règles », le terme « Avengers » faisant référence à des super-héros de bande dessinée américains) menait campagne depuis 18 ans contre ce qu’il appelle une « taxe tampon ». Ses recettes annuelles s’élèvent à 30 millions de dollars australiens (18,5 millions d’euros) et sont affectées aux budgets des États.