6 octobre 2018

Ça veut dire quoi

Infox

La Commission d’enrichissement de la langue française, une instance placée sous l’autorité du Premier ministre chargée de proposer des mots nouveaux pour combler les manques de la langue française, a recommandé jeudi plusieurs termes ou expressions pour remplacer l’anglicisme « fake news ». Elle suggère en particulier le néologisme « infox », forgé à partir des mots « information » et « intoxication ». La publication de cette recommandation dans le Journal officiel du 4 octobre s’ouvre avec une définition des « fake news », expression « portée par l’essor des médias » en ligne et « l’activité des réseaux sociaux ». La commission distingue deux sens. Il peut s’agir d’une simple « information fausse » ou « fausse nouvelle ». Dans ce cas, ces termes figurant dans la loi de 1881 sur la liberté de la presse ou dans le Code pénal peuvent être utilisés. Il peut également s’agir de « procédés contribuant à la désinformation du public », d’une information « délibérément biaisée ». La commission suggère alors comme substitut « information fallacieuse » ou « infox ».