12 octobre 2018

C'est leur avis

La croissance ne s’oppose pas forcément au climat

Journaliste pour le Financial Times, Tim Harford déplore que plusieurs de ses amis écologistes soient convaincus que la croissance économique est la cause fondamentale du réchauffement climatique. Il estime qu’il est possible de lutter contre le réchauffement climatique sans freiner la croissance, grâce à des innovations techniques soutenues par des politiques publiques.

« La première étape la plus évidente (parmi d’autres qu’il faudrait essayer) est une forte taxe sur les émissions de CO2. Cela encouragerait des réponses allant des énergies propres au port d’une veste thermique par temps froid. Il y a toute raison de croire que le progrès matériel est conforme à la survie de l’écosystème. L’ingéniosité humaine est étonnante. Il serait bon que les décideurs politiques essaient davantage de la diriger vers des énergies à faible émission de carbone. […] Je comprends que mes amis sont bien intentionnés quand ils réclament que la croissance économique cesse, et vite. Mais je suis presque sûr qu’ils se trompent et que leur pessimisme convainc simplement les autres de ne rien faire. » Tim Harford