15 octobre 2018

Tout s'explique

Échec électoral pour les conservateurs en Bavière

Quels sont les résultats des élections en Bavière ?

Près de 9,5 millions d’électeurs de Bavière, dans le sud de l’Allemagne, étaient conviés à voter hier lors d’élections visant à renouveler le Parlement régional. L’Union chrétienne-sociale (CSU), première force politique du Land depuis 1954, est arrivée en tête, mais en réalisant le plus faible score de son histoire. Elle a obtenu 37,2 % des suffrages, soit 10 points de moins que lors des précédentes élections de 2013, ce qui lui fait perdre sa majorité absolue. Le parti social-démocrate SPD, deuxième force politique du Land depuis 1954, n’a obtenu que 9,7 % des suffrages et chute à la cinquième place. Arrivés deuxièmes, les Verts ont obtenu le meilleur score de leur histoire dans la région, avec 17,5 % des voix, soit 11 points de plus qu’en 2013. Le parti eurosceptique Alternative für Deutschland est quatrième avec 10,2 % des suffrages et fait son entrée au Parlement de Bavière après être entré l’an dernier au Bundestag, le Parlement fédéral.

Quel est le poids politique de la CSU ?

La CSU est l’alliée de la CDU, le parti conservateur allemand présent sur tout le reste du territoire, à l’exception de la Bavière. Il siège ainsi au sein du même groupe que les parlementaires de la CDU au Bundestag et, depuis 1949, les deux formations présentent un candidat commun à la chancellerie. Les deux partis ont ainsi dirigé ensemble le pays à plusieurs reprises. La CSU fait partie de la coalition au pouvoir depuis l’arrivée d’Angela Merkel à la chancellerie en 2005. Des tensions entre les deux partis alliés sont toutefois apparues depuis les élections fédérales de septembre 2017, qui ont conduit à la création d’une coalition tripartite avec le SPD. Le dirigeant de la CSU, Horst Seehofer, également ministre de l’Intérieur, s’est notamment opposé à Angela Merkel sur la question de l’accueil des migrants en Allemagne, demandant un renforcement du contrôle des frontières.

Que proposent les Verts ?

Le score des Verts lors de ce scrutin dépasse de 8,5 points celui qu’ils ont obtenu aux dernières élections fédérales. Le parti a fait campagne sur un programme écologiste, proeuropéen, favorable à l’intégration et à la mise en place d’un accueil plus digne des migrants et à une réduction des inégalités. Les Verts veulent ainsi faire construire de nouveaux logements sociaux pour faire face à la hausse des loyers en Bavière. La candidate du parti dans le Land, Katharina Schulze, a également su centrer son discours pour attirer des électeurs conservateurs déçus des positions plus droitières de la CSU. « Elle a su se positionner sans complexe sur des thèmes conservateurs tels que l’agriculture, le sentiment patriotique régional ou la sécurité intérieure », a expliqué à Mediapart Ursula Münch, directrice de l’Académie de formation politique à Tutzing, en Bavière.