19 octobre 2018

Ça alors

Démission en Inde après des accusations de harcèlement

Mobashar Jawed Akbar, ministre auprès de la ministre indienne des Affaires étrangères, a démissionné mercredi après avoir été accusé de harcèlement sexuel par une vingtaine de femmes journalistes. Les faits suspectés remontent à l’époque où il était lui-même journaliste. Il s’agit de la première démission d’importance en Inde après des plaintes pour harcèlement sexuel. Les témoignages de femmes se sont multipliés ces dernières semaines en Inde depuis qu’une ancienne actrice, Tanushree Dutta, a dénoncé le comportement d’un de ses anciens partenaires de tournage. Une étude menée par l’organisation caritative Thomson Reuters Foundation auprès de 548 spécialistes internationaux des droits des femmes et publiée en juin a qualifié l’Inde de « pays le plus dangereux pour les femmes ». Selon les statistiques gouvernementales, plus de 330 000 crimes les visant y ont été commis en 2016.