23 octobre 2018

C'est leur avis

Il ne faut pas punir l’Italie

La Commission européenne a demandé à l’Italie de « revoir son budget » pour 2019, le jugeant non conforme aux engagements de stabilité budgétaire du pays. Dans une interview à L’Express, l’économiste français Jean-Pierre Petit critique une position européenne qui ne tient, selon lui, pas compte du besoin de relance de l’économie italienne.

« L’Europe continue d’adopter à l’encontre de l’Italie une approche punitive et comptable, irrationnelle au plan politique et économique. L’Italie a subi de trop nombreux chocs au cours des 10 dernières années. […] Aujourd’hui, malgré la reprise (laborieuse), la richesse du pays se trouve encore 5 % en dessous de son niveau pré-crise (qui remonte à plus de 10 ans). On ne trouve aucun grand pays développé dans cette situation. Dans ces conditions, une relance budgétaire a du sens. […] C’est imposer une austérité budgétaire quasi éternelle à l’Italie qui menace l’existence de la zone euro. N’oublions pas que ce pays pèse encore pour 15 % du PIB de la zone. » Jean-Pierre Petit