24 octobre 2018

Ça alors

Un café en langue des signes

La chaîne de cafés américaine Starbucks a ouvert hier à Washington sa première enseigne aux États-Unis dont tout le personnel peut s’exprimer en langue des signes. Celle-ci est située à proximité de l’université Gallaudet, un établissement dont les cours sont conçus pour les sourds et les malentendants. L’équipe est composée de sourds, de malentendants et d’entendants. Pour être reconnues par les clients, les personnes sourdes portent un tablier où les lettres de Starbucks sont traduites en langue des signes, tandis que les entendantes ont un badge dont dispose déjà dans d’autres cafés de la chaîne le personnel parlant la langue des signes. Une première enseigne Starbucks avec un personnel principalement sourd ou malentendant avait été ouverte en 2016 à Kuala Lumpur, en Malaisie. Aux États-Unis, deux à trois enfants sur 1 000 naissent sourds d’une ou des deux oreilles, selon l’Institut national sur la surdité, dépendant du département de la Santé.