7 novembre 2018

Tout s'explique

Les Démocrates remportent la Chambre des représentants

Quels sont les résultats des élections de mi-mandat aux États-Unis ?

L’électorat américain a voté hier à l’occasion des élections de mi-mandat pour renouveler la Chambre des représentants, un tiers du Sénat et 36 gouverneurs. Pour la première fois depuis 2010, les Démocrates possèdent de nouveau la majorité à la Chambre des représentants avec 220 élus, contre 193 pour les Républicains, alors que 22 résultats restent en attente. Par rapport aux élections de 2016, au moins 29 circonscriptions ont basculé en faveur des Démocrates et deux en faveur des Républicains. Les Républicains conservent la majorité au Sénat avec au moins 51 sièges, contre 45 pour les Démocrates et deux pour des indépendants. Les Démocrates comptent désormais au moins 23 gouverneurs contre 25 aux Républicains alors qu’ils en avaient 16 contre 33 avant ce scrutin. Michael McDonald, professeur à l’université de Floride, spécialiste des élections, estime sur Twitter que le taux de participation a atteint environ 47,3 %, le plus haut niveau depuis 1970.

Quel est le pouvoir d’opposition de la Chambre des représentants ?

Le président des États-Unis, Donald Trump, a qualifié sur Twitter ces élections d’« immense succès ». Toutefois, le basculement de la Chambre des représentants compromet l’adoption de plusieurs mesures emblématiques portées par le président, telles que l’abrogation de la loi sur le système de couverture santé votée sous la présidence de Barack Obama, ou la construction d’un mur tout le long de la frontière avec le Mexique. Pour faire passer certaines propositions, Donald Trump peut signer des décrets présidentiels, mais seulement s’ils portent sur des mesures approfondissant une loi déjà votée. La politologue franco-américaine Nicole Bacharan, interrogée par CNews, pointe également le risque pour le président que la Chambre des représentants lance de nouvelles enquêtes, notamment sur « la question du lien entre Trump et la Russie, sur les accusations d’obstruction à la justice, d’abus de pouvoir, voire de corruption et de conflits d’intérêts ».

Quel a été le rôle des femmes pendant ces élections ?

Ces élections se caractérisent par plusieurs records pour les femmes. 277 femmes ont décroché une investiture pour les trois élections, dont 235 pour la Chambre des représentants (loin devant le record de 167 femmes établi en 2016). 117 femmes ont remporté leur élection. D’après le Center for Responsive Politics, un organisme indépendant américain qui analyse l’utilisation de l’argent en politique, les dons en provenance des femmes se sont élevés à 398 millions de dollars, contre 173 millions de dollars lors des précédentes élections. Les trois quarts de ce montant ont été versés à des Démocrates. D’après l’historien français Corentin Sellin, interrogé par Franceinfo, « les femmes démocrates, en particulier, se sont senties visées dès le début de la présidence Trump par la misogynie des paroles du président ».