14 novembre 2018

Ça se chiffre

Les prix des carburants

Un mouvement né sur les réseaux sociaux, baptisé « Les Gilets jaunes », a appelé à bloquer les routes samedi pour protester contre la hausse des taxes sur les carburants. Celles-ci représentent environ 60 % du prix à la pompe du sans plomb 95, un type d’essence, et du gazole, le carburant des moteurs diesel. La principale de ces taxes est la taxe intérieure sur la consommation de produits énergétiques (TICPE), dont le montant par litre est fixé et réévalué chaque année par la loi de finances. L’autre partie des taxes est variable : il s’agit de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), qui ajoute 20 % à la somme du prix hors taxes du pétrole (le coût de la matière première, de son raffinage et de sa distribution) et de la TICPE. Dans l’année, le prix à la pompe varie donc essentiellement en fonction des cours du pétrole et peut dépendre de la situation des pays producteurs. Mais le pouvoir politique peut agir une fois par an sur les prix à la pompe via la TICPE. Celle-ci augmente chaque année, la majorité actuelle, comme la précédente, ayant choisi de taxer plus fortement les émissions de CO2.