16 novembre 2018

Ça alors

Facebook se sépare d’une agence de relations publiques

Facebook a annoncé hier soir avoir « rompu son contrat » avec la société de relations publiques Definers Public Affairs, fondée par des soutiens du Parti républicain. Dans une enquête publiée mercredi, le New York Times affirme que Facebook a utilisé cette société pour discréditer les auteurs de critiques formulées contre elle sur la protection des données personnelles et attirer l’attention sur leurs liens avec le milliardaire George Soros. Le New York Times affirme également que les deux principaux dirigeants de Facebook, Mark Zuckerberg et Sheryl Sandberg, ont cherché à « cacher au public » des informations dont ils disposaient après l’élection présidentielle de 2016 sur l’utilisation de la plateforme pour perturber la campagne. Facebook a déclaré hier qu’il était « faux de suggérer » que l’agence Definers était payée pour « diffuser de fausses informations ».