• « Gilets jaunes ». Environ 13 000 personnes ont poursuivi aujourd’hui dans 358 sites en France le mouvement des « Gilets jaunes » contre l’augmentation des taxes sur les carburants, selon la police. Samedi, la mobilisation avait rassemblé plus de 287 000 personnes, selon la police. Des incidents ont eu lieu avec des automobilistes bloqués par les manifestants, provoquant la mort d’une femme en Savoie et faisant plus de 400 blessés, dont 14 grièvement, selon un bilan publié hier matin par le ministère de l’Intérieur.

  • Le PSG visé par une enquête. Le parquet de Paris a ouvert vendredi une enquête pour « discrimination fondée sur l’origine, l’ethnie ou la nationalité » concernant un système de fichage mis en place par le club de football du Paris Saint-Germain, a rapporté aujourd’hui l’Agence France-Presse. L’émission de France 2 « Envoyé spécial » et Mediapart avaient révélé le 8 novembre, en s’appuyant sur des documents obtenus par un consortium international de journalistes, que le directeur de la cellule de recrutement des jeunes hors d’Île-de-France avait mis en place en 2013 un système mentionnant l’origine ethnique des joueurs supervisés.

  • Arrêt des attaques de drones houthies. L’envoyé spécial de l’ONU pour le Yémen, Martin Griffiths, a salué l’arrêt des attaques de drones et des tirs de missiles annoncé hier par les rebelles houthis qui mènent depuis 2014 une guerre contre le pouvoir central, soutenu depuis trois ans par une coalition dirigée par l’Arabie saoudite. Le chef du Comité suprême révolutionnaire des Houthis, Mohammed Ali al-Houthi, a annoncé hier être prêt à un cessez-le-feu plus large si la coalition « veut la paix ».

  • Recyclage en Chine. L’agence de presse officielle Chine nouvelle a rapporté que la Chine allait interdire à partir du 31 décembre l’importation de 32 types de déchets solides, comme le bois ou les pièces automobiles. Première destination mondiale du recyclage, la Chine a déjà interdit en janvier l’entrée de 24 catégories de déchets solides, dont certains plastiques et textiles, pour lutter contre la pollution qu’ils génèrent.