21 novembre 2018

Ça se chiffre

Les dépenses de recherche et développement

La direction des études statistiques du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a publié il y a une dizaine de jours une note sur les dépenses de recherche et développement dans le monde. Elle montre que, depuis 2000, l’effort de la France dans ce domaine par rapport à son nombre d’habitants a été inférieur à la moyenne des membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui réunit 36 pays parmi les plus développés du monde. La France est notamment distancée par l’Allemagne, qui dépensait déjà plus par habitant en recherche et développement en 2000 et a augmenté ses investissements à un rythme plus soutenu. La Corée du Sud, qui a presque triplé ses dépenses par habitant en 16 ans, a nettement dépassé la France. La Chine, le pays qui a le plus fortement augmenté ses dépenses de recherche et développement depuis 2000, est désormais deuxième derrière les États-Unis pour le montant total. Rapportée à ses presque 1,4 milliard d’habitants, la somme reste modeste.