• Les Chinois visés au Pakistan. Plusieurs hommes armés ont attaqué ce matin le consulat de Chine à Karachi, la ville la plus peuplée du Pakistan, tuant deux policiers et deux civils. Un mouvement séparatiste, l’Armée de libération du Baloutchistan, a revendiqué l’opération en expliquant voir les Chinois « comme des oppresseurs, tout comme les forces pakistanaises », car ils « détruisent le futur du Pakistan ».

  • Le Brexit et Gibraltar. À l’issue d’une réunion avec la Première ministre britannique, Theresa May, le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a menacé hier soir de s’opposer à l’accord sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne qui doit être validé dimanche au cours d’un sommet européen. Pour voter en faveur du texte, il exige que celui-ci prévoie une négociation entre l’Espagne et le Royaume-Uni au sujet de Gibraltar, un territoire britannique situé dans le sud de la péninsule ibérique.

  • Aliments pour bétail contaminés. Un porte-parole de la Commission européenne a déclaré qu’une alerte sanitaire avait été déclenchée en raison de l’utilisation dans l’alimentation du bétail d’organismes génétiquement modifiés résistant aux antibiotiques. Selon Le Monde, qui a eu accès à une note des services sanitaires néerlandais, des lots contaminés potentiellement dangereux pour la santé des animaux et des humains ont été écoulés dans plusieurs pays européens, dont la France.

  • Ressortissants saoudiens sanctionnés. Le ministère des Affaires étrangères a annoncé hier soir avoir adopté des sanctions contre 18 ressortissants saoudiens en réponse au meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi à Istanbul (Turquie) le 2 octobre. Prises « en concertation » avec les partenaires européens de la France, « notamment l’Allemagne », les mesures « visent à interdire l’accès de ces individus au territoire national ainsi qu’à l’ensemble de l’espace Schengen », explique le communiqué.